fbpx
article invité

~ Article invité : comment intégrer du texte dans tes illustrations par Jessy Btd ~

Aujourd’hui, j’invite Jessy du super blog Carnet de dessin qui va nous parler de l’intégration du texte dans ses dessins ou illustrations. Un grand merci à elle pour cet article très complet ! J’ai appris plein de choses !!!

Comment intégrer du texte dans tes illustrations

Le domaine de l’illustration est très large et englobe des centaines de styles et de techniques différents.

Malgré cela, il y un élément qui revient régulièrement : le texte.

© Jessy Btd

Il peut prendre toutes les formes possibles et imaginables. Il peut être revendicateur, illisible, structurant…

Graphiste de formation, j’ai été entourée de typographie durant mes études et dans mon travail. C’est à ces moments-là que j’ai eu l’occasion d’étudier des styles de texte les plus strictes (tu sais, les caractères que tu utilises quand tu tapes du texte sur ton ordinateur), aux œuvres les plus folles.

J’ai pu pratiquer l’illustration typographique et étudier la différence de perception d’un pays à l’autre.

J’ai surtout constaté que le sujet est large et qu’il peut être très technique, voir nécessiter des années d’enseignement avant d’être maîtrisé.

Mais alors, la question se pose : comment je peux, moi aussi, intégrer du texte dans mes créations sans m’arracher les cheveux et avoir l’impression de gâcher mon dessin ?

Je vais te donner ici quelques idées et comment tu peux te les approprier pour les utiliser.

Alors, c’est parti !!!

Comment m’approprier tout ça ?

Ben oui, c’est bien joli de faire la liste de toutes les techniques maîtrisées par les autres, mais comment MOI je peux les mettre en pratique au quotidien dans mes dessins.

Les annotations

C’est la manière la plus simple d’intégrer du texte.

Que ce soit des dates, des noms de lieux, des pensées… Tu peux absolument noter tout ce que tu veux, ne limite pas tes envies.

Trouver ton style

Si tu n’es pas satisfait du style de ton écriture, le moyen le plus simple d’y remédier est de rechercher sur le web des styles d’alphabet qui te plaisent.

Il en existe des milliers (c’est d’ailleurs pas toujours facile de trouver ce que tu veux quand tu as une idée précise), à toi de trouver les bons mots clef. Voilà quelques exemples : alphabet gothique, lettres cursives, lettres cursives cyrilliques, alphabet manuscrit…

Une fois que tu as trouvé le style qui te plaît, il faut que tu pratiques un peu avant de vraiment te lancer.

Pour cela, trace des lignes et recopie ton alphabet entre celles-ci.

Tu peux également tester des crayons différents, prendre des plumes biseautées, utiliser de l’aquarelle. Il existe même des pochoirs de lettres si vraiment tu galères.

L’idée étant de pratiquer pour voir si le résultat te plait, si tu trouves tes lettres “jolies”.

Comment l’utiliser dans tes dessins

Ce qui est bien avec les annotations, c’est que tu peux les intégrer facilement et partout.

Tu peux, par exemple, dater ton dessin.

© Jessy Btd

Ajouter un titre, une phrase ou une citation qui t’inspire.

Vu que le texte est assez petit, tu ne pourras pas gâcher ton dessin en l’intégrant 😉

Le carnet de voyage

Pratique nécessitant des dizaines de techniques, la création de carnet de voyage ne pourrait se faire sans texte.

Il est là pour donner une indication de lieu, de temps.

Il rapporte des moments vécus, des sentiments, des sensations…

De simple annotation en coin de page, le texte peut devenir à lui seul le centre de l’illustration.

Comment l’utiliser dans tes dessins

Comme pour un carnet de voyage, tu peux détailler ton dessin par l’écrit.

Tu peux par exemple donner des détails sur la technique que tu as utilisée : “illustration réalisée à l’encre de chine noire”.

Tu peux rentrer un peu plus dans les détails : “j’ai trouvé cette bouteille d’encre dans un petit marché lors d’une balade automnale”.

Tu peux même aller encore plus loin en parlant de ce que tu as ressenti : “j’ai eu le sentiment que ce moment était hors du temps, il me sera toujours rappelé au regard de cette fiole d’encre”.

© Jessy Btd

L’idée est, comme pour un carnet de voyage, de retransmettre l’émotion que tu as ressentie. Et même si c’est un peu romancé, ce n’est pas grave, c’est aussi ça le talent de la création. 😉

Si la conception d’un vrai carnet de voyage t’intéresse, mon blog est dédié à cette pratique.

Le titre

Ben oui, qu’est ce qui t’empêche de donner un titre à ton illustration ?

Tu peux, comme pour une affiche, le mettre en haut de ton œuvre, ou tu peux totalement l’intégrer au reste comme un élément à part entière.

Comment l’utiliser dans tes dessins

À toi de voir à quel moment tu mets ton titre. Soit tu l’intègres à ton illustration au tout début, au moment de la mise en page, soit à la fin (car tu as déjà quasiment fini ton dessin et tu avais un peu oublié d’ajouter un titre…).

Peu importe le moment de l’ajout, ça peut avoir un résultat très sympa de venir “coller” son titre par-dessus le reste.

Tu peux choisir un titre qui décrit ton dessin : “le chat endormi”. Il n’est pas toujours indispensable de se faire des nœuds au cerveau pour tout. 😉

Ou un titre un peu énigmatique qui a une référence seulement pour toi.

La signature 

Un bédéiste que j’adore a fait de sa signature une illustration à part entière. Il tire le trait encore plus loin en allant jusqu’à l’intégrer au décor de ses créations.

Ce choix très personnel le différencie et lui apporte une singularité qui participe à son style personnel.

En plus, ça donne une seconde lecture à ses illustrations. Quand tu vois cet élément pour la première fois, tu trouves ça très joli. Et lorsque tu découvres d’autres œuvres, tu es à la recherche de cet élément.

Comment l’utiliser dans tes dessins

A toi de voir si tu préfères une signature très travaillée comme ici, ou quelque chose de spontané et manuscrit.

L’idée est quand même d’un peu la travailler pour qu’elle te ressemble.

Voilà quelques axes de recherches pour t’aider :

  • As-tu une époque historique ou artistique qui t’attire plus ?
  • Dans ton style vestimentaire, ta décoration… es-tu plutôt sobre (des formes simples et peu de couleurs) ou es-tu plus extravagant ?
  • Es-tu plus proche du minimalisme, des formes géométriques, de l’accumulation, du vintage…
  • Si je devais faire un tatouage, vers quel style je me tournerais ? (bien oui, car quand ça touche quelque chose d’aussi définitif, le cerveau sait très bien faire le tri tout seul 😉 ).

Si tu as du mal à trouver, pose-toi plusieurs questions de ce genre, ça peut t’aider à trouver ta signature.

Une fois que tu sais quelle direction prendre, n’hésite pas à aller faire des recherches pour t’inspirer (mais pas copier 😉 ), et réaliser ta propre signature.

Mais attention, elle ne doit pas être trop compliquée pour que tu puisses la reproduire assez facilement (sauf si tu fais du dessin numérique bien-sûr).

Et pas d’inquiétude, si ta signature ne te plaît plus dans quelques temps, tu peux la changer.

Étant donné qu’elle est le reflet de ta personnalité, il est normal qu’elle évolue en même temps que toi.

Pour info, j’ai fait ce même travail il y a quelques années. Je pense avoir trouvé ma signature, car elle me plait toujours autant après toutes ces années :).

© Jessy Btd

En résumé

Je te donne ici quelques idées pour que tu puisses utiliser plus souvent du texte dans tes illustrations, mais libre à toi de tester ce qui t’attire ou t’inspire.

Sois aussi curieux, regarde d’autres œuvres qui te touchent, recherche des styles différents…

Et enfin, amuse-toi, c’est comme ça que tu testeras de nouvelles choses et que tu progresseras.

Pour en savoir plus

Dans la partie qui suit, je te donne quelques artistes qui ont soit intégré du texte dans leurs créations, soit qui en ont fait le thème principal de leurs œuvres.

Dans cette partie, il n’y a pas de mise en pratique directe, mais c’est l’occasion de découvrir de nouvelles choses, et qui sait, ça peut créer un coup de cœur chez toi. 😉

Le calligramme

Il s’agit d’un poème dont le texte prend une forme figurée. Celle-ci peut-être le sujet même du texte ou une forme servant le propos de ce dernier.

Guillaume Apollinaire, da Calligrammes, extrait du poème du 9 février (poèmes à Lou), 1915

L’ambigramme

C’est une figure graphique d’un mot qui permet deux à plusieurs lectures.

L’artiste et publicitaire Joël Guenoun en a fait sa spécialité. On lui doit entre autre les logos du PMU dont le “M” est composé de chevaux et du Tour de France dont le “O” et le “R” représentent un cycliste.

Un ambigramme peut également être un texte qui peut se retourner : 

Le lettering

Quand on parle de texte illustré, on pense souvent en premier au lettering.

En voilà la définition : le lettering ou lettrage est l’art de tracer à la main des lettres, mots, textes… sans utiliser les caractères de machine (ordinateur) ou la calligraphie pure.

Ben Vautier est surement l’artiste le plus connu en France.

Ben Vautier

On peut également citer David Veroone qui fait des mots une œuvre abstraite.

David Veroone

Ou encore Robert Massin qui utilise les caractère machine en les mélangeant à ses illustrations.

Robert Massin

Le tag/graff

C’est l’exemple même de l’appropriation moderne du lettering.

Des styles typographiques ont même été créés seulement pour cette pratique.

David Veroone

Les onomatopées

La bande dessinée est l’exemple même de l’usage du texte à but auditif.

Il apporte le son nécessaire au scénario qui se déroule sous nos yeux.

La signature

C’est grâce à elle que les œuvres des artistes les plus côtés sont vendues à prix d’or.

Une simple “griffure” dans un coin peut changer à tout jamais la perception d’une création.

Cette folie n’ayant pas de limites, certaines signatures deviennent à elles seules une œuvre.

Deux des exemples les plus connus sont Pablo Picasso et Dali. Leurs signatures sont utilisées pour à peu prêt tout : 

  • vendre une voiture
  • comme motif de parure de lit
  • sur notre mobilier 

Ces quelques lettres sont le gage de qualité, de savoir-faire, d’esprit d’aventure…


Si cet article t’as plu, si tu es curieux et que tu veux découvrir mon univers, tu es le bienvenu sur mon blog Carnet de Dessin.

J’y partage ma passion pour le dessin, les choses que j’ai apprises et testées, mes techniques et astuces pour développer ta créativité et progresser dans la réalisation de tes illustrations.

Alors n’hésite pas à venir y faire un tour.

Jessy Btd

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

  • Jessy Btd

    Merci beaucoup Y-Lan de m’accueillir sur ton blog !!!
    C’est un vrai plaisir de venir faire part de mon univers sur un blog de qualité qui apporte de la valeur et avec un bel univers.

    J’espère que cet article vous plaira autant que j’ai eu de plaisir à le réaliser 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.