fbpx
Tutoriels

~ Bounce lettering, de nouvelles astuces (défi 24/52) ~

Dans un de mes premiers articles du défi « 52 tuto en 52 semaines », j’ai déjà parlé de Bounce lettering (lettrage qui « rebondit ») mais j’aimerais y revenir avec quelques conseils et astuces supplémentaires car j’ai eu pas mal de questions sur le sujet et ce n’est pas une technique si facile à maîtriser.

Matériel :

  • Un crayon pour tracer les lignes de repères
  • Un feutre pinceau de la couleur de votre choix

Niveau : 2

Temps passé : 10mn

Pas à pas

Dans mon premier article, j’expliquais la base de ce style. Il consiste à exagérer les formes de lettres en particulier en faisant descendre la fin de certaines lettres en dessous de la « baseline » (ligne de base) ou en faisant monter certaines lettres au delà de la ligne de dessus de la ligne délimitant la hauteur d’x.

A partir de ce principe, on peut pourtant avoir des difficulté à avoir quelque chose d’harmonieux sans que « ça parte dans tous les sens ». On ne veut en effet pas un résultat trop déconstruit ou déséquilibré. Et en même temps, cette écriture a du caractère, il faut que l’effet soit assez visible pour donner cette impression de dynamisme et de rebond si caractéristique.

Bounce lettering : Astuce 1

Avant que cela ne devienne naturel pour l’œil ou la main, je conseille de s’entraîner avec des lignes de repères. Dessiner 2 lignes au crayon à papier qui détermineront ce qu’on appelle la hauteur d’x. Ci-dessous, les mots sont écrits entre les deux lignes sans effet de style.

Au départ, on peut s’entraîner juste avec quelques lettres dont la fin (c’est-à-dire la transition avec la lettre suivante) descend sous la baseline. Puis faire monter certaines lettre au dessus de la ligne du haut. Les lettres m, n permettent facilement cela. Dès qu’on se sent plus à l’aise, on peut écrire sans les lignes.

Bounce lettering : Astuce 2

Varier la taille des lettres, cela permet de dynamiser encore et de renforcer l’effet rebond (à faire par exemple sur les voyelles a,e et o qui s’y prêtent bien). Ces lettres plus petites n’ont plus besoin d’être sur la baseline, elles peuvent se trouver un peu au dessus (voir le e de vivement ou le premier a de vacances ci-dessous).

J’espère que ces astuces supplémentaires vous auront aidés pour améliorer votre effet « bounce lettering ». Et surtout, n’oubliez pas de me montrer vos œuvres sur les réseaux sociaux ! Je suis très active sur Instagram (@letteringcreatif)

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.