Tutoriels

~ Lettering sur plastique fou (défi 28/52) ~

Ce tutoriel va un peu changer de ceux que je montre habituellement car on va pouvoir utiliser l’art du lettering pour se fabriquer de petits objets en plastique fou. Porte-clefs, bijoux, marque-page et plein d’autres choses selon votre imagination (ce blog virerait-il blog DIY ? Hum…) En tout cas, cela montre que le lettering peut être partout et pas seulement sur des cartes de vœux ou d’anniversaire.

Matériel

  • Plastique fou (appelé aussi plastique dingue selon les marques). Je vous mets un lien vers un produit similaire car je n’ai pas trouvé la même référence que le mien.
  • feutres indélébiles ou crayons de couleur (j’ai utilisé des crayons de couleur car en testant mes feutres Sharpie indélébiles, cela faisait des tâches… Il faut donc tester sur un petit bout de la feuille pour être sûr qu’il n’y ait pas de souci)
  • Modèles de lettering ou de dessin (faites-les à part sur une feuille blanche histoire de ne pas gâcher votre plastique fou)

Niveau 1

Temps passé : 15 mn

Pas à pas

Le plastique fou que j’ai ressemble à du papier calque en plus épais (mais je crois qu’il en existe de plusieurs types et couleurs, du transparent, du blanc, etc). Il suffit de donc de décalquer si on ne sait pas écrire ou dessiner.

J’ai d’abord écrit mon lettering sur une feuille blanche standard. J’avais d’abord écrit Lettering créatif mais finalement j’ai décidé d’écrire “J’aime le lettering” dans une bulle de BD. Il faut faire quelques chose d’assez gros car à la cuisson, cela rétrécit environ 7 fois (vous verrez sur les photos ci-dessous). Il devient aussi légèrement plus épais.

Ensuite, on décalque ou recopie son œuvre sur le plastique fou (côté mat) et on la passe au four (je l’ai posée sur du papier aluminium) à 150°C. Je n’ai eu besoin que de quelques minutes (style 1 ou 2 mn) alors que ça va jusqu’à 8 mn sur le mode d’emploi. Je ne sais pas si cela dépend de la taille de l’objet… En tout cas, quand cela “cuit”, on voit l’objet se rétracter et se tordre et on sait que c’est prêt lorsqu’il redevient plat par lui-même

En le sortant du four, s’il n’est pas complètement plat, vous pouvez l’écraser plus en postant un plat en verre par exemple dessus.

Si vous voulez pouvoir suspendre votre création ou en faire un bijou (collier, bracelet), faites un trou à l’endroit souhaité avec une perforeuse.

Moi, je pense juste coller ma petite bulle quelque part sur une couverture de carnet par exemple. Voyez ci-dessous la taille initiale et la taille finale.

Alors, sympa, non ? Connaissiez-vous le plastique fou ? Quelle type de création cela vous inspire-t-il ? Je pense faire un porte-clefs pour ma fille et un sautoir ou un bracelet à breloques pour moi !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.