fbpx
une façon d'écrire lettering
Non classé

~ Mais c’est quoi le lettering ? Et la différence avec la calligraphie ? Quelques définitions ~

Après un an et demi de blogging sur le sujet, je me lance dans un article définitions. Il était temps.

J’avais un peu peur de la montagne à gravir alors j’ai décidé de faire appel à de l’aide extérieure, mes guides de montagne si on veut. J’ai donc nommé : Marine Porte de Sainte-Marie (dont j’ai déjà parlé ici pour son livre), Francis Chouquet (idem, j’ai parlé de son livre ici). Et je complète par différents articles trouvés sur Internet (mais attention, je filtre, car on peut un peu trouver de tout et n’importe quoi si on ne fait pas attention).

Et peut-être que si j’écris un livre un jour, je me permettrais de donner MA définition 😉

A mes élèves, je dis souvent que la calligraphie relève de l’écriture (et est souvent liée aux outils utilisés) et que le lettering (ou lettrage) relève du dessin (on emploie alors n’importe quel outil qui permet de tracer, outils d’écriture ou de dessin).

Ce qu’en dit Wikipedia

J’ai commencé par là même si, attention, wikipedia n’est pas forcément une bonne référence, on peut se trouver piéger par des contenus assez inégaux… Mais bon, cela m’allait pour commencer…

La définition de Wikipedia du lettrage, le mot français pour lettering.

“En arts graphiques, le lettrage est le fait de tracer à la main des lettres et des textes, sans recourir à la typographie (polices de caractères préexistantes formées de caractères en relief, ou aujourd’hui polices numériques), ni pratiquer la calligraphie au sens strict.”

Ce que je trouve intéressant dans cette définition, c’est qu’on y évoque la calligraphie et la typographie qui sont les deux termes avec lesquels j’entends le plus d’interrogations. Est-ce similaire ou pas ? Quelles sont les différences entre ces termes ?

Les Apprentis Lettreurs

Un de mes articles préférés sur le sujet (et très complet à mon sens) est celui du site Les Apprentis Lettreurs. D’ailleurs, tous les articles du site sont vraiment chouettes et complémentaires de mon blog. On y trouve beaucoup d’avis, de définitions, de revues. Je vous conseille de vous y balader !!!

Marine et Francis

Je parle de leurs livres ici et , et j’aime beaucoup ces deux artistes (mais aussi beaucoup d’autres) avec qui j’ai commencé mon apprentissage. C’est pour cette raison que je me permets de les citer.

Le lettering, c’est le fait de dessiner à la main des lettres inspirées par la typographie. Furieusement tendance depuis quelques années, ce style rappelle les écriteaux, étiquettes et pancartes vintage.

Calligraphie & lettering faciles, Marine PORTE DE SAINTE-MARIE
livre sur la calligraphie et le lettering

Le lettering est né avec les peintres en lettres américains pendant la seconde moitié du XIXe siècle. Ce sont eux qui ont donné son nom à cet art, appelé à l’origine “hand lettering”.

Héritière directe de la calligraphie, cette discipline consistait à dessiner des lettres au pinceau, dans des styles nommés brush lettering ou script lettering.

Les Ateliers du Lettering, Francis CHOUQUET

Pourquoi “Lettering” et pas “Lettrage” ?

Moi qui défend beaucoup le fait d’écrire des citations dans sa langue maternelle, j’ai malgré tout préféré utiliser le terme anglais plus répandu, même en France, pour désigner cette activité. Par ailleurs, lettrage peut être confondu avec le lettrage comptable (rien à voir). Mais bien sûr, ce choix fait que j’ai souvent à répondre du pourquoi ce terme. Et j’ai beaucoup à expliquer ce qu’est mon métier.

Et vous qui êtes tombé sur cet article, vous étiez-vous posé la question de la définition du lettering ? Ce mot vous est-il familier ou une découverte ?

2 commentaires

  • Patricia Muller

    Je suis tout à fait d’accord avec la définition de Marine et Francis. Pendant mes études au siècle dernier (1972 à 1976) 🙂 à l’école ESTIENNE, nous avions un cour de dessin lettre avec Monsieur Quéméré, puis j’ai pratiqué un peu la calligraphie en cour du soir avec Monsieur Rapillard. Et c’est beaucoup plus tard en rencontrant Laurent Pfulgaupt en 1995, que je me suis remise à la calligraphie. Pour toutes ces pratiques “techniques”, c’est l’observation avant tout et l’entraînement comme pour apprendre le piano. Je répète cette phrase à tous mes élèves. Félicitations pour votre enthousiasme dans la transmission et restez curieuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.