Tutoriels

~ Lettering avec un calame (défi 43/52) ~

En farfouillant dans mes affaires de peintures et arts décoratifs (et je peux dire que c’est un beau bazar !), j’ai retrouvé d’anciens calames, vestiges d’un stage de calligraphie arabe fait en 2007 (ça ne me rajeunit pas tout ça !) Pourquoi ne pas les ressortir pour du lettering ?

Je n’ai jamais pris le temps de bien maîtriser ces bêtes-là. Je ne pense pas me lancer dans la calligraphie “classique” mais j’avais envie de mixer le calame avec d’autres styles donc voici le résultat !

Matériel utilisé

  • calames en bambou (que je n’ai pas faits moi-même)
  • encres de couleur (ici Ecoline)
  • feuille type Canson
  • feutres pinceaux

Temps passé : 15mn

Niveau : 1

Pas à pas :

Choisissez les couleurs que vous allez utiliser et faites vos mélanges. J’ai tendance à utiliser ma palette fleur dans laquelle j’ai posé mes couleurs primaires et secondaires de telle sorte que j’ai un suivi en arc-en-ciel facilement utilisable en dégradés.

palette d'encres aquarelles Ecoline

J’ai utilisé des calames de deux tailles différentes et un livre qu’on m’a offert à mon anniversaire sur la calligraphie pour m’inspirer de certaines lettres qui se font aussi à la plume.

livre d'apprentissage de la calligraphie

Petite précision sur l’utilisation du calame, il ne s’agit plus de faire les pleins et les déliés avec la pression comme pour les feutres pinceaux mais de garder une inclinaison constante et c’est le fait que la pointe soit biseautée qui donnera l’effet “calligraphie”. Ainsi, le calame s’utilise plutôt comme une plume.

Ensuite, j’ai utilisé la méthode “blending” avec des encres aquarelles déjà évoquée : j’ai trempé dans une première couleur, tracé, rincé dans l’eau, trempé dans la 2e couleur, tracé et ainsi de suite. On n’attend pas que cela sèche pour avoir des mélanges qui se font naturellement dans une lettre. On change de couleur non pas à chaque lettre mais entre chaque trait. Ainsi, les dégradés se forment dans une même lettre comme pour le “e” et le “r” ci-dessous.

dégradé de couleurs arc-en-ciel avec des encres Ecoline et un calame
Lettering créatif au calame

Je ne sais pas trop quoi penser de cet essai mais il faut bien tester des choses ! Je pense que je préfère encore le lettering au pinceau pour son côté plus “fluide” et rond. Mais bon, je dois sans doute persévérer un peu pour une meilleure maîtrise du trait. Et vous, aimez-vous la calligraphie à la plume ou au calame ?



Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.