fbpx
Tutoriels

~ Lettering au BIC 4 couleurs (défi 19/52) ~

Quand je parle de lettering et de calligraphie autour de moi, les gens s’imaginent tout un tas d’univers. Pour certains, cela évoque le Moyen-Age, d’autres les parchemins, d’autres la calligraphie chinoise ou japonaise (forcément, quand on voit ma tête asiatique…).

D’autres réactions peuvent être “moi, j’ai une écriture moche”, “je ne sais pas dessiner” ou encore “il faut du temps et du matériel”. Ces personnes semblent pourtant s’intéresser à cet art et mourir d’envie d’essayer mais se mettent des barrières semblant infranchissables. C’est dommage !

Concernant le temps, si vous avez vu les tuto de mon blog, beaucoup sont faits en 5 à 15mn. Pas énorme.

Quant au matériel, si je l’évoque dans mon article sur les bases ou sur la page “commencer”, il faut savoir qu’on peut tout à fait faire avec ce qu’on a. Par exemple, un crayon à papier. Ou un bic…

Et en ce qui concerne le fait d’être doué en dessin ? Mes tuto vous montrent je l’espère que c’est accessible à tous. Alors lancez-vous ! Qu’avez-vous à perdre ? Pour ceux qui préfèrent suivre des cours en présentiel pour pouvoir avoir des retours/avis/corrections d’un “prof”, n’hésitez pas à vous inscrire à l’un de mes ateliers (à Paris pour le moment mais j’adorerais en faire aussi dans d’autres villes… Mais il faut de la demande donc manifestez-vous dans les commentaires !).

Pour ce tuto, je lâche un peu exceptionnellement mes feutres pinceaux et mes peintures aquarelle pour utiliser… un BIC 4 couleurs ! Oui, comme celui qu’on avait dans nos trousses à l’école ! Je suis fan des bic pour écrire ou dessiner et j’ai fait l’acquisition de quelques bouquins pour dessiner au Bic alors forcément, cela m’a donné envie de faire quelques lettering avec cet outil ! Essayez et vous serez conquis aussi !

Matériel

  • Bic 4 couleurs (il en existe plusieurs, moi, j’ai le “classique” avec noir-rouge-vert-bleu, le “fun” avec rose-violet-turquoise-vert pomme et un qui contient les couleurs classiques mais qui écrit légèrement plus fin (0.8mm au lieu de 1mm)
  • Papier ou carnet classique (pas besoin d’une épaisseur particulière pour du Bic)
  • 1 ou 2 feutres pour certains petits effets que vous verrez plus bas (facultatif). Ici, ce sont des Crayola, des feutres pour enfants.

Temps passé : 5mn max par type de lettering

Niveau : 1

Pas à pas

Avec un Bic, on travaille avec des traits fins, opaques et par petites hachures également. Cela permet de se concentrer sur le trait et la forme des lettres sans se soucier des pleins et déliés, de la position du stylo, etc. C’est aussi un formidable outil pour faire ses petites recherches. On va à l’essentiel, on ne peut pas gommer. Perso, j’adore !

Pour cette page, je vous montre déjà mon écriture habituelle (vous voyez, pas de quoi complexer, j’ai vraiment une écriture super banale !)

En bas du visuel, des exemples en lettres capitales. On peut voir comment donner du volume et/ou relief à vos capitales. Pour les titres, c’est super.

Dessiner des motifs à l’intérieur des lettre capitales ou des hachures en dégradé.

Avec des feutres, on peut utiliser une technique consistant à décaler les lettres, ça donne un petit effet BD très dynamique.

Vous pouvez évidemment utiliser la technique de la fausse calligraphie que l’on a déjà vue. Je vous montre aussi un effet pour les jours de la semaine pour un Bullet Journal par exemple (j’ai utilisé les feutres Crayola dont je parlais plus haut).

Les trois derniers exemples avec une écriture script toujours : on peut écrire le mot au crayon (ici janvier), dessiner les contours au Bic, puis gommer le crayon. Sinon, on utilise la technique du bounce lettering ou des arabesques (pour cette dernière, je dois encore m’entraîner, j’aimerais faire un article dédié à cela).

Alors, prêt à “gribouiller” ? C’est vraiment un jeu ! Pour aller plus loin, on peut dessiner au Bic des trucs tout simple (doodling en anglais). J’ai trouvé ces deux livres que je vais explorer bientôt. Les dessins sont simples et sympas, je les conseille !


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

  • Jessy Btd

    Très intéressant comme toujours !
    J’aime beaucoup ton idée de “démocratiser” et montrer que c’est accessible à tous, malgré le niveau ou l’absence de matériel “pro”.

    J’ai tendance à ne pas dessiner quand je n’ai pas mon matériel, tu nous prouves encore une fois que nos croyances sont nos bloquants.

    Merci à toi 😉

    • Y-Lan

      Oh merci !
      Ce commentaire me touche beaucoup car effectivement, tu as bien compris ma démarche. Je souhaite que tout le monde puisse se faire plaisir et surtout dépasser certaines barrières pour commencer à créer sans se dire “c’est pas pour moi”, “j’ai pas le temps”, “j’ai pas le matériel”, “c’est pas beau” ou “d’autres ont déjà fait cela bien mieux avant moi, à quoi bon ?”.
      Si quelqu’un me dit “cela ne m’intéresse pas”, je comprends parfaitement, chacun ses passions. Mais ceux qui me disent avec du regret dans la voix “je ne suis pas douée” ou “je ne sais pas faire”, alors qu’ils en meurent d’envie en réalité, là, cela m’attriste. Si l’envie est là, il faut se lancer ! Tout cela étant dit, évidemment que cela m’arrive de ne pas faire en trouvant tout un tas d’excuses…

  • Angelilie

    J’aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. une belle découverte, un enchantement. Très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésite pas à visiter mon univers. A bientôt.

    • Y-Lan

      Merci beaucoup ! Je suis allée voir ton blog. J’avoue que je ne suis pas trop fonds d’écran car je n’en mets jamais mais je suis sûre que cela intéresse plein de gens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.