Tutoriels

~ Lettering au crayon à papier !!! (défi 12/52)

Quand on pense à la calligraphie ou au lettering, on a tout de suite en tête soit la plume, soit le feutre pinceau. Ce sont en tout cas les outils les plus communément utilisés. Mais on trouve parfois des pépites avec des outils tels que le stylo bic ou le crayon à papier. En vérité, tout est possible. Comme je l’expliquais, le lettering, c’est dessiner les lettres donc sors ton matériel de dessin et amuse-toi !

Pour ce tuto (mais puis-je réellement l’appeler tuto ? Tu vas voir, c’est simplissime, surtout si tu as bien lu mes précédents articles “Pour commencer” et “les bases”). Si tu as la technique, ce tuto est ultra rapide à faire donc idéal pour s’entraîner par exemple dans une salle d’attente ou quelque chose comme ça (oui, oui, je m’exerce vraiment partout, même dans le métro pour voir si j’arrive à tracer sans trembler !)

Matériel utilisé

  • Crayons à papier (HP, 2B, 4B,6B)
  • gomme (ici mie de pain car je viens de l’acheter et je voulais l’essayer mais n’importe quelle gomme classique fait l’affaire)
  • Papier Canson aquarelle (pour la texture à grain : je trouve que le crayon ressort mieux)

Niveau de difficulté 1

Temps passé 3mn (et encore !)

Pas à pas

En reprenant la technique des pleins et des déliés, on va avec les crayons faire exactement comme au feutre c’est-à-dire les pleins et les déliés (traits épais et traits fins) en modulant la pression sur le papier. Donc main légère pour les traits qui montent et on appuie (pas comme une brute mais presque) pour les traits qui descendent. Avec un crayon gras, l’effet est plus accentué.

La pointe des crayons étant fines, on aura une écriture très aérienne (n’espère pas un plein de 3mm !), je trouve cela très élégant même si je ne sais pas encore à quoi cela pourra me servir. C’est assez agréable à travailler.

Je vous montre avec les 4 crayons différents, le 6B étant le plus gras

Alors, épatant, non ?

NB : Petit aparté sur la gomme mie de pain : elle sert à gommer et estomper le crayon ou le fusain sans faire de petits débris à épousseter comme les gommes traditionnelles. Plutôt pratique !

Pour aller plus loin dans ce type de technique, je te montre bientôt comment faire du lettering au bic !

Au fait, mes ateliers lettering reprennent en janvier, abonne-toi à ma page FB ou à mon compte Instgram pour être tenu au courant !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.