Tutoriels

~ Quelques bases quand on débute en Lettering (défi 1/52) ~

On commence tous débutant quelle que soit l’activité envisagée. Et on ne sait pas toujours comment démarrer. Si on trouve 1001 tuto sur le web, on peut vite se retrouver perdu.

Vous êtes donc installé à votre table de travail, feuille blanche et feutre en main. Et là, que faire ? Voici quelques exercices qui ne vous demanderont que d’avoir 15-20 min devant vous pour débuter. Dans n’importe quelle nouvelle activité, c’est la régularité qui paye et il vaut mieux en faire 15mn par jour qu’une heure par semaine…

Si vous avez lu l’article sur mon défi, vous pouvez considérer qu’il s’agit là de mon premier défi. Je vais donc commencer avec un feutre tout simple et l’objectif sera d’écrire une phrase inspirante de mon choix. Cela illustrera le lettering moderne tel qu’on le voit beaucoup aujourd’hui en script à la main.

Matériel utilisé : feutre Crayola Supertips, feuille de cahier Rhodia

S’agissant de Lettering, le matériel n’est pas très onéreux quand on commence (après, c’est une autre histoire quand on y prend goût, je ne vous le cache pas !).

Vous pouvez évidemment utiliser ce que vous avez si vous possédez déjà un matériel plus élaboré, si vous faites du dessin ou de la peinture par exemple.

J’aime les feuilles Rhodia de bonne qualité et avec des repères pas trop visibles (ce type de feuilles à points est d’ailleurs prisée dans le monde du Bullet Journal si vous en avez un). Par ailleurs, sachez qu’utiliser les feuilles basiques A4 d’imprimante diminueront la durée de vis de vos feutres… Donc ce n’est pas forcément un bon calcul.

Niveau de difficulté : 1

Temps passé : 15mn

Pas à pas :

  • Les pleins et déliés :

Le BA ba en Lettering, technique déjà utilisée en calligraphie traditionnelle, c’est de repérer dans le tracé des lettres et des mots, les traits qu’on trace “vers le haut” et ceux qui vont “vers le bas”. Les premiers seront fins et les seconds plus épais. Un dessin valant mieux qu’un long discours, regardez l’exemple ci-dessous avec les premières lettres de l’alphabet. Les flèches indiquent le sens de tracé de votre feutre.

 

Il est également utile de repérer quand on lève le feutre de la feuille. On peut croire qu’il faut écrire une lettre d’un seul geste mais ce n’est pas toujours le cas, loin de là. Cf. dessin ci-dessous pour les lettres a et b. Je lève mon feutre de la feuille à chaque chiffre indiqué. Avec l’habitude, en réalité, on peut plus facilement tracer certaines parties d’un seul mouvement.

Comme en calligraphie, il existe plusieurs manières d’écrire une même lettre. J’ai tendance à dire, faites à votre goût mais, sur une même composition, évitez de mélanger les styles sauf si c’est vraiment un effet que vous voulez donner volontairement. Je conseille par exemple dans une composition avec une longue phrase ou beaucoup de mots de garder une cohérence dans un même mot mais vous pouvez changer de style d’alphabet d’un mot à l’autre. Par exemple, il peut être très joli de mélanger lettres en capitales et en minuscules.

Le lettering s’apparente plus au dessin et la calligraphie à l’écriture, il est donc plus “accepté” de mélanger les styles et les techniques, de prendre des libertés. C’est d’ailleurs ce que j’apprécie dans cette pratique !

  • Tenue du pinceau et formation des traits :

Une fois qu’on a compris le principe des traits ascendants et descendants, on peut s’attarder sur ses outils de travail. Pour débuter, je déconseille les feutres pinceaux à pointe trop souple, plus difficile à maîtriser, surtout pour les lignes ascendantes. Voici un comparatif avec quelques-uns de mes feutres. J’en achète énormément car j’adore tester.

La principale difficulté quand on débute se trouve dans les traits ascendants, plus fins qui peuvent avoir tendance à trembloter ! En effet, la main a moins d’appui et le mouvement montant est plus difficile que le mouvement descendant (essayez et dites-moi ce que vous en pensez !) Je conseille de garder une même inclinaison de la main et du poignet car on est parfois tenté de changer la position au lieu d’enchaîner les pleins et déliés.

Voici le résultat final sur une citation de Ghandi avec un Crayola

Connaissiez-vous ces bases ? Avez-vous déjà des difficultés dans le tracé de ce type ? N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires pour éclaircir un point !

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 commentaires

  • Jean-Lou

    Bonjour Y-Lan.
    Merci pour ces bases. Les différentes épaisseurs de traits donnent déjà un très bel effet (je ne connaissais même pas ces principes).
    J’ai hâte de voir les prochains articles.
    Qu’est-ce que les “pleins et déliés” ?
    Il faut que je me mette au lettering, cela donne vraiment envie d’écrire de jolies phrases !

    • Y-Lan

      Merci pour ton commentaire Jean-Lou. Heureuse que cela te donne envie, les prochains tutos arrivent rapidement. Tu peux aussi aller voir la page “Pour commencer”. Cela t’aidera à choisir le matériel adéquat sans avoir un budget de fou.
      Pour répondre à ta question, les pleins sont les traits descendants (donc plus épais) et les déliés les traits ascendants (plus fins). La difficulté de la majorité des débutants est d’avoir un bel enchaînement de ces pleins et déliés, je donnerai quelques astuces sur le sujet dans de prochains articles !

  • Claire

    Chouette article pour débuter, merci beaucoup ! Depuis plusieurs années je collectionne les vignettes Pinterest sur le lettering, et je brûlais d’envie de m’y mettre sans savoir par où commencer (j’avais même acheté un livre que j’ai dû laisser sur place en quittant Montréal il y a deux ans, dommage). Me voilà donc fan de ton blog de ma première heure, je te suivrai avec plaisir ! J’attends avec impatience ton bonus ♥ – Claire.

    • Y-Lan

      Merci beaucoup Claire, je vais essayer de rapidement donner du contenu pour aider les personnes qui s’y mettent et veulent aller plus loin. Le bonus est en cours, il devrait arriver d’ici une semaine. A très bientôt !

    • Y-Lan

      Merci à toi pour ton commentaire ! J’espère que tu apprendras beaucoup ici et n’hésite pas à me poser toutes les questions que tu souhaites si un article n’est pas clair ou si tu as besoin de compléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.